3 étapes pour trouver une formation et une école supérieure en France

0
Publié le 17 août 2020 à 8 h 00 min dans la catégorie Business  •  0 Commentaire

Les études supérieures sont vécues par les jeunes comme une période d’émancipation et d’indépendance vis-à-vis des parents. Et surtout quand ils changent de pays. Cependant, avant de déménager pour vivre ailleurs, vous devez encore passer par une phase un peu délicate. Il s’agit de l’inscription dans une école. Aujourd’hui, nous allons voir comment trouver la formation qui va vous plaire en France et comment vous y inscrire.

 

Physique

La recherche

Plus de 200 grandes écoles et environ 80 universités publiques sont présentes en France. Vous pouvez donc trouver des milliers de formations universitaires dans toutes les régions.

La première étape consiste alors à faire des recherches et vous renseigner sur les filières que vous trouvez intéressantes. Les recherches ont pour but de savoir si elles correspondent à votre profil.

Par exemple, vous ne pouvez pas entrer en médecine si vous avez choisi la série L pour le baccalauréat. Et ce même si ça vous intéresse grandement.

En effet, il faut savoir que certaines filières ne sont accessibles qu’à des séries spécifiques. Tandis que d’autres peuvent l’être à toutes les filières.

Ensuite, pour la première année, il est toujours préférable d’avoir de la famille dans la ville où vous étudiez. Il faut donc chercher en priorité des établissements dans les villes où vous avez des proches. En cas de problème, vous pouvez toujours faire appel à eux pour vous aider.

À défaut d’avoir des proches en France, il est conseillé de choisir une ville étudiante. Vous retrouver dans un endroit avec plein de jeunes dans la même situation permet de vous adapter plus facilement.

La ville la plus réputée est Toulouse, ensuite Paris avec ses prestigieuses écoles. Lille est aussi connue pour posséder des établissements de renom. Enfin, Montpellier a la réputation d’avoir un marché de l’emploi assez accessible pour les nouveaux diplômés.

 

Campus France

La procédure CEF

Pour les ressortissants d’une trentaine de pays, l’inscription dans une école supérieure en France doit se faire selon la procédure CEF.

La procédure CEF, ou Centre pour les Études en France, consiste à faire une demande de candidature dématérialisée. C’est-à-dire en ligne et généralement sur le site Campus France. Pour information, c’est un site accessible au grand public, vous pourrez donc vous y rendre à tout moment.

Certaines formations ne font pas partie de la plateforme Campus France, vous pouvez les trouver sur le site Etudiantenfrance.com.

L’avantage de la procédure CEF est que les démarches administratives à l’instar de la demande de visa sont simplifiées. En effet, quand les responsables de Campus France voient du sérieux dans les candidatures. Ils font en sorte d’accélérer le processus d’obtention du visa.

Un autre avantage de la procédure CEF est que vous pouvez discuter. Et obtenir des conseils de la part des établissements dans lesquels vous souhaitez vous inscrire. Ceci pour faciliter les demandes de préinscriptions.

Par ailleurs, vous pouvez suivre l’évolution de votre dossier électronique. Le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France dans votre pays d’origine donne toujours un avis. Mais il fait également des remarques sur les projets d’étude.

 

Préparation des dossiers

La demande d’Admission Préalable

La demande d’admission préalable ou DAP est un dossier que vous devez remplir. Et l’envoyer ensuite à 3 établissements supérieurs que vous souhaitez intégrer.

Pour que le dossier soit complet, vous devez également passer un test de connaissance du français (TCF). Cela se fera dans un centre agréé. Puis, il faut fournir les résultats de ce test dans votre dossier.

Qu’importe la préférence de choix des établissements, ceux-ci vont examiner simultanément le dossier de candidature. De cette manière, vous obtenez leurs réponses dans la même période. Dans le cas d’une acceptation, une université peut également ajouter une proposition d’exonération.

Après la réponse des universités, vous avez un délai d’une semaine pour donner un accord définitif. Si plusieurs universités ont donné une réponse favorable, il faudra faire un choix.

Pour obtenir le visa, il faudra aussi une attestation de l’université. Ainsi que la preuve que l’étudiant peut financer ses études s’il n’a pas de bourse.

Une fois le visa accepté, vous pouvez partir vers la ville de votre université. N’oubliez pas de le faire valider auprès des services de l’immigration.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.