La canicule au Japon fait plusieurs morts

0
Publié le 20 juillet 2018 à 13 h 59 min dans la catégorie Actualités  •  0 Commentaire

A Tokyo, la température a atteint un record de 41,1 °C, le lundi 16 juillet dernier. Une vague de chaleur a tué au moins 23 personnes et envoyé des milliers de gens à l’hôpital.

Bien que le pays ait été frappé par une chaleur intense pendant près de deux semaines, le mercure a bondi ce jour-là. Il a dépassé les 40 °C dans une partie de la zone métropolitaine de Tokyo, tandis que le centre de la capitale a atteint 39 °C en début d’après-midi.

Selon les nouvelles de Kyodo, la grande majorité des décès concerne les personnes âgées. D’après un chercheur de l’Université métropolitaine de Tokyo, environ la moitié des personnes envoyées aux urgences avaient plus de 65 ans, représentant 80 % des décès.

Une température record pendant deux semaines

canicule au japon

Deux systèmes à haute pression persistants ont piégé de l’air chaud et humide au-dessus de la région, entraînant des températures record pendant près de deux semaines. Un record de 41,1 °C a été enregistré le 16 juillet dans la ville de Kumagaya.

Les responsables du gouvernement ont déclaré qu’ils envisageaient de prolonger les vacances d’été et qu’ils paieraient pour la climatisation dans les écoles publiques où il n’y en avait pas. Le secrétaire en chef du cabinet a déclaré aux journalistes : « Des températures record se poursuivent à travers le pays et les mesures d’urgence pour protéger les étudiants et leur bien-être sont devenues un problème ».

Dans la semaine précédent le dimanche 15 juillet, au moins 65 personnes ont succombé à un coup de chaleur alors que 22 647 personnes ont été hospitalisées, a indiqué l’agence de lutte contre les incendies et les catastrophes dans un communiqué. Ils estiment que ces deux chiffres sont « les pires de tout l’été ».

C’est la première fois en dix ans que des décès dus à un coup de chaleur ont été enregistrés par l’agence. A savoir que la dernière catastrophe de cette envergure de 2008.

Des conséquences assez troublantes

canicule meurtrière

Un porte-parole de l’agence a déclaré à l’AFP, le mardi 17 juillet, que 80 personnes avaient succombé à la mort à cause de coups de chaleur depuis le début du mois de juillet. Il a également été dévoilé que plus de 35 000 personnes avaient été hospitalisées. Parmi les victimes, on a pu compter un écolier de six ans qui a perdu connaissance à son retour d’une excursion scolaire.

Cependant, les vols à destination du Japon se poursuivent normalement, bien que les passagers soient invités à se préparer à la chaleur extrême à leur arrivée, en particulier les personnes âgées, mais aussi celles qui souffrent de problèmes cardiaques préexistants ou d’asthme, et sans oublier les couples avec de jeunes enfants.

Des manifestations locales, comme le défilé annuel de Gion Matsuri à Kyoto, ont été annulées, faute d’une forte température ayant atteint 38 °C pendant sept jours consécutifs. On pense que d’autres attractions pourraient également être fermées à cause de la chaleur. Les vacanciers ont été invités à vérifier à l’avance si leurs attractions se dérouleraient comme prévu.

Enfin, les gens ont également augmenté leur climatisation, ce qui a fait grimper les prix de l’Electric Power Exchange en cinq ans, selon des données d’échange, la deuxième semaine où ils ont atteint de tels sommets pluriannuels.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.