Vers un Internet à deux vitesses aux USA ?

0
Publié le 23 octobre 2017 à 8 h 00 min dans la catégorie Internet  •  0 Commentaire

Keep the internet free, voilà ce que revendiquent les Américains en ce moment. En effet, il se trouve que la neutralité du web est mise à mal outre-Atlantique à cause de la réforme proposée par la Commission Fédérale des Communications ou FCC.

Que propose cette réforme ?

La Commission Fédérale des Communications propose de mettre en place une réforme par rapport à l’internet aux Etats-Unis. Concrètement, cette réforme va permettre aux fournisseurs d’accès de proposer deux offres. L’une sera à bas débit, l’autre à haut débit.

Qu’est-ce qui va faire la différence ?

Le prix des services en ligne. En d’autres termes, il faudra payer plus cher pour accéder à du contenu en haut débit. Les géants du web se mobilisent pour défendre sa neutralité, mais il faudra attendre la fin de l’année pour connaître ce qui résulte des votes au sein de la FCC et du Congrès.

Adieu la compétitivité et la concurrence, si la réforme passe

Au cours des dernières années, les start-ups n’ont pas cessé de s’améliorer grâce à la concurrence. Nous avons vu défiler de très bonnes idées comme Tinder, Snapchat et autres. C’est également grâce à la concurrence que Friendster a été dépassé par Myspace et que ce dernier ait été dominé par Facebook.

Si une telle réforme venait à passer, cette concurrence disparaîtrait. Ce serait alors le règne ultime des grandes entreprises. Avec cet internet à deux vitesses, ces superpuissances pourraient brider le trafic, désigner telle application ou tel site devrait être mis en avant ou tout simplement facturer plus cher les internautes.

Malgré sa domination écrasante dans le monde du web, la position de Google dans cette affaire a été saluée par tous. En effet, le géant californien fait bloc avec Netflix et autres entreprises américaines pour lutter contre cette nouvelle réforme de la FCC. Pour eux, il est important de défendre la neutralité du web, car c’est ce qui fait la force d’internet.

FCC USA

Des arguments qui ne tiennent pas la route

D’après certains fournisseurs d’accès, il leur est indispensable de générer davantage de profits. Autrement, il leur serait tout simplement impossible d’investir plus afin de rendre la bande passante meilleure. C’est donc l’idée principale qui motive cette réforme de la FCC. Seulement, tous ne partagent pas cette opinion.

La députée européenne Julia Reda affirme par exemple que ces fournisseurs d’accès n’ont pas investi davantage dans le passé alors que les bénéfices étaient bel et bien en hausse. Pour connaître l’issue de cette affaire, suivez les actus sur The Oueb, spécialiste du web et du référencement de sites de notoriété.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire