Queensland Australie : un bateau illégal échoue dans un marais de crocodile

0
Publié le 29 août 2018 à 10 h 14 min dans la catégorie Actualités  •  0 Commentaire

Dimanche dernier, un navire en partie submergé a été aperçu par des pêcheurs locaux, près de la rivière Daintree, sur la côte nord-est de l’Australie.

Le navire en question transportait des migrants clandestins. Des témoins ayant affirmé avoir vu un certain nombre de personnes fuyant à pied en direction de la forêt, la force frontière australienne s’est vue contrainte de faire des recherches dans l’espoir de retrouver d’autres survivants.

Ces derniers courent en effet un danger, car les mangroves de Daintree, où l’on pense que les migrants se cachent, sont infestées de crocodiles d’eau salée.

Des migrants à bord

Migrants clandestins

Des témoins affirment que l’équipage a abandonné le navire alors qu’il s’effondrait au large. Les migrants pataugeaient dans les eaux et disparaissaient dans l’estuaire dense de mangroves de la forêt tropicale de Daintree.

Les habitants ont tiré la sonnette d’alarme quand ils ont vu un groupe de personnes fuyant le navire en direction de la forêt. Les responsables des forces frontalières ont capturé 15 personnes et recherchent les autres qui ont fui le bateau s’étant échoué au large du cap Kimberley, près de la rivière Daintree, dimanche. Selon les rapports, une quarantaine de personnes aurait été à bord du navire.

Il n’est pas encore clair si les naufragés sont des demandeurs d’asile, des migrants ou des pêcheurs qui ont rencontré des problèmes au Cap Kimberley. Si ce sont des réfugiés illégaux, ils seront les premiers à avoir touché terre en Australie depuis juillet 2014.

Les bateaux transportant des demandeurs d’asile du Vietnam atteignent les eaux australiennes, ou presque, avec une semi-régularité, mais les navires sont généralement interceptés avant qu’ils n’accostent. Les demandes d’asile sont souvent faites en mer et les personnes sont renvoyées au Vietnam sans jamais atteindre l’Australie.

Des zones infestées de crocodiles

Des zones infestées de crocodiles

La plupart des naufragés, paralysés et faisant nage vers une plage voisine, ont disparu dans des mangroves infestées d’une importante population de crocs d’eau salée et de serpents.

Les cours d’eau de l’État abritent effectivement des crocodiles d’eau salée, la plus grande espèce des redoutables reptiles connus pour leurs proies occasionnelles.

Le groupe a été retrouvé sur le toit du véhicule des autorités lorsque les services de secours sont arrivés sur les lieux au sud de Cairns, dans le Queensland. Le Département des affaires intérieures a déclaré que la première priorité était de confirmer que tous les passagers du bateau étaient en sécurité.

Le ministre de l’Intérieur, Peter Dutton, a confirmé lundi que « l’Australie a reçu le premier navire, la première entreprise de contrebande depuis plus de 1 400 jours », ajoutant qu’une « opération en cours » avait pour but de localiser les migrants.

Le ministre de la police du Queensland, Mark Ryan, a déclaré à la presse qu’un nombre de personnes similaire à celles appréhendées chercheraient refuge dans la forêt tropicale de Daintree, une zone de mangroves denses infestées de crocodiles d’eau salée.

L’arrivée d’un navire migrant sur le continent australien est un échec dramatique de la politique d’immigration « stop the boats », à tolérance zéro, très coûteuse et très critiquée du gouvernement australien.
À savoir que le pays est depuis longtemps une destination attrayante pour ceux d’Asie et au-delà qui cherchent refuge contre les conflits, la pauvreté et la répression politique.

À la suite des élections de 2013, la coalition libérale nationale au pouvoir, avec Morrison comme ministre de l’immigration et de la protection des frontières, a adopté des politiques radicales visant à dissuader les demandeurs d’asile de traverser les eaux souvent dangereuses de l’Asie du Sud-est vers le nord de l’Australie.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.