Les déchets hospitaliers, comment les éliminer ?

0
Publié le 25 octobre 2018 à 16 h 00 min dans la catégorie Santé  •  0 Commentaire

La gestion des déchets ou DASRI est soumise à de nombreux textes réglementaires notamment pour leur conditionnement, l'entreposage, le transport, leur traçabilité et leur destruction. Les déchets issus d'activités de soins doivent faire l'objet d'un tri dès leur production. L'évaluation des risques est laissée à l'appréciation des professionnels de santé qui utilisent un conteneur DASRI.

Le tri des déchets à risque

Les matériaux coupants, les déchets mous, les objets souillés par le sang ou tous les autres liquides biologiques, les déchets anatomiques humains doivent être conditionnés dans des conteneurs adaptés, car ils représentent un danger. Ils doivent être stockés à l'abri de la chaleur, à l'écart du public, dans un local prévu à cet effet et sécurisé et ventilé, ils doivent aussi être protégés des intempéries. La collecte des DASRI peut aussi se faire à domicile par une société de collecte ou par un apport volontaire sur un site déclaré en préfecture. Les DASRI sont incinérés dans des usines agrées soit pré-traités par des appareils de désinfection pour être ensuite éliminés par la filière des ordures ménagères.

Un traitement adapté

Les déchets d'activités de soins à risques infectieux nécessitent un traitement particulier, car leur dangerosité est reconnue. Ils sont principalement issus des activités médicales. Pour éviter toute contamination, leur prise en charge et leur élimination demandent une logistique et une organisation très rigoureuses. En raison de leur nature, ils présentent un vrai danger pour l'Homme et pour tous les autres organismes vivants. Les DASRI doivent être triés et placés dès leur production dans des emballages spécifiques. Leur élimination participe à la valorisation énergétique et limite l'utilisation des ressources naturelles. Les activités de soins génèrent une quantité constante de déchets, leur gestion s'inscrit dans une politique d'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. De ce fait, la vigilance est de mise pour ce secteur.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.