Tout savoir sur le Botox

0
Publié le 6 mars 2019 à 2 h 24 min dans la catégorie Santé  •  0 Commentaire

À partir d’un certain âge, on cherche à tout prix à masquer les signes de l’âge. La peau qui perd son élasticité va tomber sur certaines zones.

Sur le visage, les cernes seront plus marqués et les rides vont défriper la peau. Pour échapper au cycle naturel du développement humain, les scientifiques ont trouvé un moyen efficace pour combler ces imperfections : le Botox.

Cette toxine botulique s’est imposée sur le marché comme le remède miracle contre les rides. En empêchant la contraction des muscles, elle conserver la tonicité de la peau. De quoi rester jeune plus longtemps et avoir une plus grande confiance en soi.

Le Botox, c’est quoi ?

le Botox

La substance du Botox est une marque déposée, mais elle est constituée de la toxine botulique. Cette toxine est divisée en sept stéréotypes, allant de A à G, la C étant subdivisée en 2.

Le Botox qui porte le nom de Botox ® est dans la classe A. Il est à noter qu’elle peut être utilisée à des fins thérapeutiques.

Les injections au Botox, pour qui ?

Les injections au Botox

Le Botox s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Aucune personne n’est à l’abri des ravages des années qui passent. Si vous êtes un homme, il est conseillé de retirer votre barbe pour avoir un maximum de résultat.

Sinon, le chirurgien praticien ne pourra pas analyser l’anatomie de votre visage, au risque de fausser l’injection. Dans un premier temps, il va tracer les zones à rebondir et à lisser. Toutes les parties du visage peuvent être soumises à cette chirurgie esthétique.

Ensuite, le praticien va infiltrer le produit à l’aide d’une seringue. Après les séances d’injections, les zones traitées donneront au patient un air plus jeune, une peau plus ferme et moins ridée.

Faire de la thérapie avec du Botox

L’hyperhidrose

Les personnes souffrant d’hyperhidrose peuvent tout à fait l’utiliser.

L’hyperhidrose concerne les personnes qui transpirent abondamment sur certaines zones comme les mains ou les pieds. L’injectable Botox aura alors pour effet de bloquer la sécrétion sudorale.

Sinon, chez les personnes qui manifestent une hyperactivité des muscles, la toxine botulique aura un effet myorelaxant.

Les hommes opérés de la prostate aussi pourront se faire traiter au Botox afin d’éviter les fuites urinaires.

Le revers de la médaille

trop de botox

Il est bon de souligner que le Botox comporte des risques chez le patient. Dans son application, elle entraîne une paralysie localisée temporaire au niveau du muscle affecté.

Pour fuir aux effets secondaires, attention de ne pas abuser de leur injection. Une injection est faite pour durer pendant 6 mois. Par précaution, il ne faut pas retoucher avant 2 ou 3 mois votre visage.

Certains désagréments pourront avoir lieu. Par exemple, la contamination du muscle voisin. Une injection ratée n’est pas à exclure. Elle peut découler d’un manque d’expertise, d’un mauvais dosage ou d’un geste maladroit.

Mise en garde

Mise en garde

Le chirurgien praticien se doit d’être méticuleux dans son travail, même si l’intervention ne prend que quelques minutes.

La moindre erreur pourrait vous coûter cher, d’autant que cela concerne votre visage. Ne prenez pas le risque d’être défiguré.

Concernant le tarif d’une injection au Botox, il est beaucoup moins coûteux qu’un lifting, cet acte chirurgical onéreux qui nécessite une anesthésie générale. Autant se tourner vers l’option Botox, à condition de le confier à des professionnels de la santé.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.