Dormir avec bébé : pour ou contre ?

0
Publié le 15 août 2018 à 9 h 14 min dans la catégorie Santé  •  0 Commentaire

Le débat autour du co-dodo continue à opposer les mères intransigeantes aux mères poules. La pratique controversée du « familybed » est très à la mode aux États-Unis. Certains parents français se voient tenter de suivre la tendance. Le principe est simple, l’enfant dort dans le même lit que ses parents, jusqu’à ce qu’il réclame sa chambre. Cette pratique n’est pas vue d’un très bon œil auprès des pédiatres, car elle comporte cependant des risques d’étouffement.   Nous allons peser le pour et le contre pour mieux comprendre les avis départagés sur le sujet.

Pour

Le choix du lit familial correspond à la volonté d’allaiter sur une longue période. La mère est disposée à donner le sein à tout moment, même au beau milieu de la nuit. Dormir avec bébé est une pratique courante dans de nombreux pays. En Chine, 90 % des parents le font, ils sont 65 % en Suède et 64 % en Japon. Des statistiques en béton qui montrent combien les parents approuvent cette proximité parent/enfant.

dormir avec bebe pour contre

À déduire que le « co-sleeping » est un comportement universel voire originel, dormir avec son bébé permet de répondre facilement à ses besoins. Jusqu’à l’âge de 6 semaines où le nourrisson commence à faire ses nuits, il peut se servir à chaque tétée nocturne. Compte tenu du fait que le nouveau-né est un petit être immature, la capacité de ses neurones se limite à 25 %. Grâce à la respiration de ses parents, leurs bruits et la chaleur de leurs corps, il sera automatiquement stimulé. Durant la nuit, le familybed confère un cadre sécurisant, ce qui lui garantit un développement harmonieux.

En optant pour le co-dodo, bébé dort mieux. Ainsi, ils pourront passer des nuits plus tranquilles et limiter les pleurs. Cependant, comme faire l’amour dans le lit conjugal n’est pas évident avec un bébé, la sexualité sera alors abordée autrement. Les parents sont amenés à expérimenter les relations sexuelles ailleurs.

Contre

En France, les spécialistes de la puériculture interdisent la pratique du co-dodo. Ils déconseillent fortement cette tendance en vue de protéger le sommeil de l’enfant. On cite généralement les risques d’étouffement et d’hypothermie. On estime également que la proximité freine le développement du bébé. Habitué à ce corps à corps voluptueux et ces câlins à souhait, le tout petit démontre des retards de langage considérables, de psychomotricité et d’affectivité. Il doit pourtant évoluer avec sa croissance pour pouvoir gagner en autonomie.

dormir avec bebe pour contre

Les parents qui ont adopté cette pratique risquent ainsi de donner de mauvaises habitudes à l’enfant. Par ailleurs, le co-dodo porte atteinte à l’intimité du couple. Quand l’enfant squatte le lit conjugal de façon régulière, il est impossible de préserver l’intimité des parents. À partir d’un certain âge, l’enfant peut s’éloigner et laisser de la place dans le lit familial. Pour autant, la plupart des hommes n’envisagent pas de faire passer son confort avant celui du petit.

Si vous vous sentez déchirer entre tous ces arguments, il est possible de faire un compromis. Vous pouvez par exemple envisager de faire dormir bébé dans la même chambre que vous, mais dans un lit séparé. Le berceau ou un lit à barreaux sera parfait pour l’accueillir. Il s’agit d’une excellente meilleure solution pour permettre une transition en douceur lorsque votre petit bout doit passer à sa chambre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.