Le risque d’AVC touche de plus en plus de personnes de moins de 65 ans

0
Publié le 5 octobre 2013 à 11 h 29 min dans la catégorie Santé  •  0 Commentaire

Deux études britanniques ont mis en évidence que ce risque augmenterait significativement chez les personnes entre 20 et 65 ans avec une croissance de 5 % en vingt ans. Ces chiffres paraissent inquiétants et méritent d’être pris en considération.

Une recrudescence dans les pays en développement

Cette étude indique que ce risque est particulièrement important chez les personnes vivant dans les pays en développement. En effet, le chiffre de 71 % des AVC présents dans un des pays actuellement émergents inquiète particulièrement.

En effet, la courbe de cette maladie augmente de façon exceptionnelle faisant craindre une situation sanitaire catastrophique dans les pays concernés si cette tendance venait à se confirmer dans les années à venir ou même à augmenter.

Une explication rationnelle

Selon les chercheurs britanniques, cette situation serait due à un développement des pratiques des pays occidentaux qui ne sont pas forcément recommandés. En effet, la sédentarité, le développement de l’obésité et du tabagisme sont des phénomènes qui se développent largement dans ces pays.

AVC

Cependant, s’ils prennent comme modèles les pays occidentaux, ils ne bénéficient pas des mêmes conditions médicales, des campagnes d’information ou de la politique de prévention qui est largement développée dans les pays développés. De ce fait, les comportements à risque se multiplient sans que des mesures réelles soient prises ce qui laisse craindre une mortalité élevée dans ces pays dû au manque de surveillance de l’augmentation du nombre d’AVC.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire