Le code de la route : trucs et astuces pour réussir

0
Publié le 7 février 2017 à 13 h 02 min dans la catégorie Actualités  •  0 Commentaire

L’épreuve d’examen du code de la route est désormais payante. Alors pour se présenter dans de bonnes conditions et décrocher le sésame, autant se préparer correctement. Quel est le secret d’une bonne préparation et comment se préparer quand on a un emploi du temps de Ministre ?

Le secret d’une bonne préparation : un entraînement régulier et adapté

L’examen du code de la route est comme tous les examens. Sans préparation, il s’avère difficile le jour J d’exceller. Alors mieux vaut réviser son examen car cette épreuve théorique payante conditionne le démarrage des cours de conduite.

Assiduité, régularité, intensivité sont les atouts indispensables pour assimiler et s’imprégner des nombreuses subtilités du code.

Rien de tel que le manuel pédagogique délivré par l’auto-école pour découvrir les nouveaux thèmes abordés, se familiariser et apprendre le code de la route. Tel le GRAAL, il doit être le compagnon de tous les instants. Et pour que l’immersion soit complète, mieux vaut réaliser des séances proposant des lectures multiples de ce dernier. L’inscription en auto-école permet ainsi au travers de « séances à la carte » de se plonger dans ces règles.

Mais voilà, même si elles sont une excellente base d’apprentissage, tout le monde n’a pas forcément le temps ni la possibilité de se rendre régulièrement dans une auto-école.

Depuis quelques années, des sites internet ont vu le jour sur la toile pour aider les candidats. Sans contrainte de lieu ni de temps, chacun peut dès lors réviser en utilisant l’un de ses supports multimédias. L’essayer c’est l’adopter. Le code de la route devient donc mobile et accessible à tous à chacun. D’ailleurs, il n’est pas vain de tirer profit de ces simulations en ligne car elles facilitent l’entraînement. Du coup, quel que soit le rythme de vie, il est ainsi possible de multiplier les tests, d’apprendre tout en s’entraînant où que l’on soit. Les thèmes n’auront plus de secret pour vous.

Le Jour J : les conseils pour optimiser ses chances de réussite

Un examen se prépare. Théoriquement, cela a été évoqué en première partie, mais il se prépare aussi d’un point de vue pratique. De ce fait, il est important de préparer le bordereau d’examen, le dossier personnel ainsi qu’une pièce d’identité en cours de validité. Une fois ces formalités administratives préparées, bien rangées et visibles – pour éviter de les oublier le jour J – il est nécessaire d’adopter une bonne hygiène de vie. Rien de tel quelques jours avant l’examen de se coucher tôt pour que la veille, la nuit de sommeil soit réparatrice. Ainsi, le jour de l’examen – frais comme un gardon – l’organisme en alerte, vous serez plus attentif.

L’examen est composé de 40 questions à choix multiples où il n’est possible de commettre que 5 erreurs au maximum. Alors, inutile de foncer tête baissée, de vouloir se précipiter pour répondre trop vite voire de prendre son temps pour valider sa réponse. Mieux vaut avant que l’épreuve commence, faire le vide, jauger et gérer son stress. Rien de tel que d’effectuer des exercices de respiration. Puis, une fois l’examen lancé, répondre normalement dans le temps imparti tout en restant concentré.

Bonne chance.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire