Pourquoi la gastronomie péruvienne est l’une des meilleures au monde ?

0
Publié le 11 juin 2016 à 20 h 42 min dans la catégorie Food  •  0 Commentaire

La gastronomie péruvienne n’est pas typique Pérou. Elle est issue d’un brassage de nombreuses cultures et civilisations. Cette cuisine unique en son genre a subi une forte influence de la présence espagnole, de l’immigration africaine, japonaise, chinoise et italienne. Les plats péruviens que nous connaissons sont nés du métissage des cultures. Les grands classiques comme l’anticucho de corazón, le carapulcra et le tacu-tacu sont de descendance africaine. Les immigrants italiens ont apporté les pâtes qui ont brillamment été adaptées par les locaux pour donner lieu à des plats faits maison très riches en couleurs. Le ceviche, qui est le plat national au Pérou est d’origine japonaise.

La cuisine la plus riche en Amérique du Sud

anticucho-de-corazon-w1

Depuis des siècles, la cuisine péruvienne est considérée comme la plus riche de l’Amérique du Sud. Savoureuse et de nature kyrielle, cette gastronomie n’est vraiment fidèle que sur place. Certes, vous avez des restaurants qui proposent de la cuisine péruvienne dans votre ville, mais les repas cuisinés par ces établissements ne sont que des pâles copies. Pour profiter des réelles saveurs de cette cuisine, un voyage à Lima s’impose.

Une gastronomie à multiples facettes

Au Pérou, il y a exactement cinq traditions culinaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • La cuisine créole qui est d’origine espagnole se rencontre sur la côte. Cette gastronomie est préparée à base de poisson, de poulet, de bœuf et de volaille. En guise d’accompagnement, il y a le riz.
  • La cuisine andine qui est la véritable cuisine péruvienne se compose de plusieurs variétés de soupes, dont les plus populaires sont les potages et les bouillons à base de truites. Cette cuisine se démarque également par la viande de bœuf, de cochon d’Inde, de porc et d’alpaga qui est cuisiné à une sauce unique en son genre. Les plats de viande sont souvent accompagnés de pomme de terre. Petite anecdote, il existerait près de 4000 variétés de pommes de terre au Pérou.

Cuisine-peruvienne

  • La cuisine de la forêt amazonienne fait partie intégrante de la gastronomie péruvienne, même si elle se révèle peu populaire. Les touristes ont une aversion pour cette cuisine, car autrefois, elle était basée sur deux espèces menacées, à savoir le païche (un poisson géant en voie d’extinction) et le caïman (il n’en existe plus qu’une centaine).
  • La cuisine afro-péruvienne est quelque peu particulière, dans la mesure où elle ne se compose que d’abats grillés avec du cœur de bœuf ou mijotés dans une sauce aux cacahuètes. Jadis réservé aux esclaves des plantations, ce repas que l’on appel l’anticuchos est l’une des spécialités les plus aimées par les touristes.
  • La cuisine chinoise dite chifa n’est arrivée au Pérou qu’a la fin du 19e siècle. Elle a été apportée par des Chinois venus exploiter le guano sur les côtes péruviennes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire