Choisir un vélo de spinning, comment s’y prendre ?

0
Publié le 2 février 2018 à 9 h 12 min dans la catégorie Sports  •  0 Commentaire

Vous voulez perdre des graisses, garder la forme, vous entrainer chez vous ou tout simplement développer votre masse musculaire ? Le vélo de spinning est l’appareil qu’il vous faut. Il s’agit d’un outil efficace et ergonomique qui permet de perdre plus de 900 kcal à l’heure. Ergonomique et performant, ce type d’appareil dispose d’un mécanisme électrique qui facilite l’entrainement. Il est aussi équipé d’un ordinateur de bord qui affiche la vitesse, la distance parcourue, la fréquence cardiaque et même les calories dépensées, selon le type de modèle choisi.

Il existe en effet de nombreux modèles sur le marché, à tel point que le choix d’un vélo de spinning peut rapidement viré au casse-tête. Du vélo pour amateur (utilisation occasionnelle ou régulière) au vélo pour professionnel (usage intensif), l’éventail est large. De ce fait, avant de passer à l’achat de votre appareil, vous devez prendre en compte plusieurs paramètres.

Le cadre

Le cadre est un détail à prendre très au sérieux au moment de choisir un vélo spinning. Il doit être robuste, surtout si la personne qui compte l’utiliser est de grand gabarit. C’est aussi le cas si l’appareil est utilisé par plusieurs personnes dans le cadre d’une utilisation intensive ou à d’entrainements spécifiques. Il est préférable d’opter pour un cadre en acier, qui est très solide. Vous trouverez sur le marché des modèles de vélo de spinning composés de cadre en acier traité qui ne rouille pas. Cet aspect est également très pratique si vous avez tendance à transpirer beaucoup.

La roue d’inertie

roue d inertie velo spinning

La roue d’inertie

Représentant le cœur du vélo spinning, la roue d’inertie doit être essentiellement lourde. En effet, plus elle l’est, plus vous ressentirez plus de confort lors du pédalage. Ce détail garantit également une plus grande fluidité de mouvement. L’idéal est d’opter pour un appareil qui est doté d’une roue pesant dans les 8 kilos au minimum. Cependant, si vous en avez les moyens, il est recommandé de choisir un appareil dont la roue pèse entre 18 et 25 kilos.

La transmission

Lorsque vous achetez votre vélo spinning, il est préférable de choisir entre un appareil à courroie ou à chaîne. pour les amateurs de sport, le modèle à courroie (lisse ou crantée) est particulièrement avantageux. En plus d’être silencieux, ce type de transmission ne requiert aucun graissage.

Le système de freinage

velo-spinning freinage magnétique manuel

Velo-spinning à freinage magnétique manuel

Pas question de négliger le système de freinage de votre vélo spinning. Il s’agit d’un élément essentiel dans le choix de votre appareil. En tenant compte de l’utilisation prévue, soit vous optez pour un frein à patin, un frein à résistance magnétique, un frein à résistance magnétique motorisée, ou pour un frein de type électromagnétique. C’est pour une utilisation plutôt standard, il vaut mieux opter pour les modèles à frein électromagnétique et magnétique de la marque BH Fitness.

Les pédales

velo spinning-pedale

Les pedales

Pour une meilleure sécurité lors des exercices, il est préférable de miser sur un appareil doté de cale-pied. Les vélos spinning qui disposent de pédales à double fixation sont incontestablement les plus sûrs. D’autant plus qu’avec ce type de pédale, pas besoin de porter des chaussures spéciales pour pouvoir faire vos exercices. C’est parce qu’il possède un côté parfaitement adapté aux chaussures de sport classiques comme les baskets par exemple. La pédale à double fixation est aussi dotée d’un système de cales automatiques.

Le capteur cardiaque

velo-appartement cardio frquence metre

Un vélo doté d’un capteur cardiaque

Pour un meilleur suivi de vos exercices, il est préférable d’opter pour un vélo de spinning  équipé d’un capteur cardiaque. Il s’agit d’un système indispensable qui permet d’effectuer un suivi des efforts fournis à chaque exercice. Il permet aussi de déterminer la quantité de graisses brûlées et mesurer ainsi les progrès. Si jamais vous ne pouvez pas vous procurer un vélo doté d’un capteur cardiaque, il est recommandé d’utiliser un cardio-fréquencemètre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire