Découvrez les bastides historiques de Dordogne grâce à une location de gite

0
Publié le 14 août 2016 à 9 h 39 min dans la catégorie Voyages  •  0 Commentaire

La Dordogne possède un ensemble de villages médiévaux à visiter absolument pour revenir dans l’histoire. Chacun d’eux est une façon de se représenter la vie pendant cette période particulière. Plus que de simples vacances, la location de gite va permettre de se plonger dans le passé de cette partie de la France. Construites entre la guerre des Albigeois et la guerre de Cent Ans, dix-huit bastides peuvent aujourd’hui être découvertes.

Les grandes bastides anglaises

Beaumont-du-Perigord

La présence de l’Angleterre sur le territoire a donné lieu à un grand nombre de villages construits au Moyen-Age. Trouver une location de gite dans le Sud-Ouest permettra de se rendre à Beaumont-du-Perigord érigée par Edouard Ier. La construction en H est très intéressante car elle représente un hommage à Henri III d’Angleterre.

Villefranche-de-Lonchat date du 13ème siècle et possède des vestiges à voir. L’église de Lochac a été créée dès l’origine de la bastide et sa restauration au fil des siècles permet de l’admirer encore aujourd’hui. Son style est à mi-chemin entre l’art roman et l’art gothique. L’église Saint-Anne est également à visiter même si elle a connu des dommages pendant la guerre de Cent Ans. L’ambiance dans ce lieu est incroyable et les personnes qui ont loué un gite pourront la ressentir.

Les cités médiévales françaises près de son gite

Dordogne Belvedere Domme

Louer un gite de vacances dans le Périgord sera une bonne idée car elle permettra de se rendre à Eymet, village fondé au Moyen-Age par Alphonse de Poitiers. Si certains bâtiments ont été détruits, les vacanciers à la recherche du passé pourront se rendre sur la place des Arcades qui possède une magnifique fontaine d’époque. La tour des Anglais servait de poste d’observation et a été classé monument historique. Le pont médiéval permet de rejoindre le gite du Grand Jaure près de Bergerac.

Domme est la ville de Philippe le Hardi qui a su s’illustrer pendant cette période. Sénéchal du Périgord, il laisse derrière lui un immense rempart autour de la bastide. Possédant trois portes, chacune d’entre elles pourra être découverte. La porte Delbos correspond à celle où les traîtres étaient pendus. La porte de la Combe permet de monter jusqu’au chemin de ronde. Enfin, le voyage depuis son gite jusqu’à ce village médiéval permettra de découvrir la porte des Tours qui est considérée comme la plus belle du Périgord.

Poursuivez votre lecture : Un voyage inoubliable sur le bassin d’Arcachon

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire