Santé : les autotests du Sida en vente libre

0
Publié le 11 octobre 2015 à 17 h 15 min dans la catégorie Santé  •  0 Commentaire

Le Sida étant une maladie sexuelle transmissible se caractérise par une infection chez l’individu. Si elle est détectée à temps, le patient peut suivre un traitement afin d’améliorer son état, d’où l’importance du dépistage. A même titre qu’un simple test de glycémie, les autotests VIH sont désormais en vente libre dans les pharmacies en France, à un prix de 25 et 28 euros, mais également sur la toile. Cet outil permet d’identifier en 15 minutes, une infection antérieure à 3 mois à partir d’une goutte de sang. Certes, son efficacité n’est pas avérée à 100%, car tout résultat devrait être confirmé en laboratoire. Puis, il n’est pas en mesure de détecter une infection récente. En fait, il n’a pas vocation à remplacer ce qui existe, mais juste de faciliter la démarche.

Favoriser les dépistages

72540a10-f2ff-11e4-a67b-3fbc04550eb0_sang

Annoncé depuis plusieurs mois, le gouvernement a fini par mettre en place cette initiative le 15 septembre dernier, étant donné que bon nombre de personnes échappent au dépistage en France. A ce jour, plus de 150 000 personnes séropositives ignorent qu’elles sont affectées. En conséquence, le nombre des nouvelles contaminations atteint jusqu’à 8 000 personnes chaque année. Ce qui incite davantage la Ministre de la santé, Marisol Touraine à établir de nouvelles stratégies pour « favoriser les dépistages » au pays. Elle indique notamment que cet autotest doit servir à « aller vers les populations moins réceptives aux outils classiques de prévention ».

Comment fonctionne cet autotest ?

PHOe1cb9f62-771b-11e4-b0c6-adb109cfff7b-805x453

Facile à réaliser, il suffit de faire une petite piqûre avec une fine aiguille sur le bout du doigt pour obtenir un échantillon de sang. Ensuite, le kit se chargera de détecter la présence ou non d’un anticorps VIH. Avec une seule barre, le résultat est négatif tandis qu’avec deux barres, c’est positif. Il est vrai que cet autotest est assez similaire à un test de glycémie, sauf que les enjeux ne sont pas les mêmes. Dans le cas où le résultat se révèle positif, le patient a besoin d’être soutenu avec son diagnostic. Pour cela, un service téléphonique a été spécialement mis en place sur la plateforme sida info service qui est joignable à toute heure, 7jours/7 et 24 heures/24, pour une prise en charge plus adaptée.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire